ACTUALITÉSPORT

CNO-Togo outille les journalistes sur l’Olympisme et ses valeurs

Le Comité national olympique du Togo (CNO-Togo) renforce depuis jeudi à Lomé les capacités de 50 professionnels de médias. Le président de l’institution, Deladem Akpaki a donné le ton aux travaux. La formation permet d’entretenir les participants sur l’Olympisme et ses valeurs.

Le projet est financé par la Solidarité Olympique. Des journalistes majoritairement sportifs prennent part à cette formation de deux jours. Il s’agit d’interagir avec eux et de recueillir leurs avis en vue de faciliter leur appropriation des différents axes du projet dans une démarche inclusive et leur donner l’opportunité de relayer davantage les informations relatives au Mouvement Olympique et ses acteurs.

« C’est une première pour le CNO-Togo de pouvoir rassembler vous qui êtes l’un des vecteurs importants de l’Olympisme. Depuis longtemps, le CNO-Togo à travers la Solidarité Olympique a eu à négliger ce pan. Je suis d’autant plus heureux parce que sans la presse, il n’y aura pas d’olympisme. Vous êtes un maillon essentiel et nous avons pris sur nous de faire en sorte qu’une place importante vous soit accordée. Cela s’est traduit par le concours lancé pour les journalistes qui a sorti des lauréats et par la place de choix qu’occupe la presse aux événements pilotés par le CNO-Togo », a indiqué Deladem Akpaki.

L’initiative répond au plan stratégique du CNO-Togo en ce sens qu’elle permet aux journalistes de découvrir, comprendre, maîtriser les rouages et le fonctionnement du CNO-Togo, ses nouveaux textes en vigueur validés par le Comité International Olympique (CIO), afin que le public sportif et l’opinion publique soient au même niveau d’information.

Elle permet également à l’institution de mieux se faire connaître, parler de son fonctionnement et de ses textes, afin qu’ils soient accessibles au plus grand nombre pour une meilleure compréhension de l’olympisme et ses valeurs, de parler des programmes du Comité International Olympique (CIO) via la Solidarité Olympique (SO) et d’outiller les journalistes sur les techniques de couverture médiatique des compétitions sportives de haut niveau comme les Jeux Olympiques.

Il est attendu des journalistes à l’issue de cette formation, des articles de presse réguliers sur l’olympisme, des capsules et émissions audiovisuelles.

Quatre (04) communications ont été développées au premier jour de cette formation. Il s’agit de : « Le CNO-Togo à l’ère des réformes », « le CNO-Togo et ses textes : un cas d’école », « le journaliste sportif face aux défis du numérique » et « le programme de Solidarité Olympique ».

Au deuxième jour, les communications au programme sont : «  Le Togo en route pour les Jeux Olympiques Paris 2024 », « Couvrir un évènement sportif international : cas des Jeux Olympiques » et « Jeux Olympiques Paris 2024 : procédure d’accréditation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page