POLITIQUE

Élections: la CENI outille les responsables de médias de la Centrale, Kara et Savanes

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) renforce les capacités des responsables de médias sur l’Ethique et la déontologie des médias en période électorale. Un séminaire de formation s’est tenu dans ce sens samedi dernier à Kara (420 km de Lomé) après celui de Lomé. L’objectif est d’amener les participants à mieux comprendre les enjeux du double scrutin du 20 avril prochain afin qu’ils puissent à leur tour les expliquer aux populations à travers leurs différents médias.

Le séminaire de formation de Kara a regroupé les responsables de médias des régions Centrale, de la Kara et des Savanes. Il vient achever la série des formations initiées par la CENI à l’endroit des journalistes pour des élections apaisées.

La formation a essentiellement permis de rappeler aux participants les règles déontologiques et éthiques notamment la mission du journaliste en période électorale, le traitement de l’information, le comportement du journaliste et lutte la contre la violence électorale.

C’est le préfet de la Kozah, le Colonel Badibawou Bakali qui a introduit les travaux par son mot de bienvenue, suivi de celui du représentant du président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), Badjibassa Babaka et enfin du président de la CENI, Dago Yabre.

Ce dernier, après les courtoisies protocolaires, a fixé les grands axes de la rencontre et surtout l’exhortation des responsables des médias des régions concernés, partenaires de l’institution à l’accompagner pour des élections apaisées.

Pour sa part, le 2è rapporteur de la CENI, Christophe Tchaou a expliqué la nécessité pour l’institution chargée d’organiser et de superviser les élections d’initier cette formation à l’endroit des responsables des médias.

« Nous allons élire le 20 avril prochain les conseillers régionaux et nos représentants à l’Assemblée nationale. C’est un scrutin double qui est nouveau aussi bien pour la population que pour les électeurs. Il est donc question pour nous d’aider les électeurs à travers vos canaux à mieux comprendre ce que c’est que ce double scrutin et la nécessité de mettre tout en œuvre pour que ces élections se passent dans la transparence, la paix et la quiétude », a-t-il déclaré.

Les communications données par d’éminents experts ont porté sur « la sécurisation des élections » ; « les différentes phases du processus » ; « la CENI, historique, rôle, prérogatives, enjeux et défis » ; « la politique nationale de la décentralisation » ; « éthique et déontologie des médias en période électorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page