ACTUALITÉPOLITIQUE

Élections: la HAAC invite les médias à plus de professionnalisme et de rigueur

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) ne veut qu’aucun grain de sable vienne enrayer l’organisation des élections législatives et régionale du 20 avril prochain. Elle a démarré lundi à Lomé une série d’ateliers de formation et de sensibilisation des journalistes sur les textes réglementaires de la couverture médiatique de ces élections. L’objectif est de leur donner des outils nécessaires à la réalisation d’un travail de qualité au profit des différents candidats et du peuple togolais.

La formation est axée sur le thème: « Le professionnalisme dans la couverture médiatique des élections et régionales 2024 ». Elle a commencé avec les organisations de presse et les patrons des médias privés.

Selon le président de la HAAC, Pitalounani Telou, des textes consensuels ont été élaborés pour permettre un traitement juste et équitable des candidats dans la perspective du scrutin législatif et régional.

« Il vous revient de veiller à la mise en application rigoureuse afin de garantir à tous les candidats l’équité de chance dans leur quête de voix des électeurs qui feront l’objet de toutes les convoitises à travers leurs différents organes de presse. C’est pourquoi je vous demande de faire preuve d’un professionnalisme à toute épreuve, d’observation d’une plus grande rigueur dans la collecte, le traitement, la programmation, la diffusion  et la publication de l’information afin qu’aucun grain de sable ne vient enrayer la machine de veille organisationnelle pour une couverture médiatique réussie », a-t-il lancé à l’endroit des organisations et patrons de presse.

M. Telou les a ensuite invités à œuvrer à travers leurs productions ou publications en faveur de la cohésion sociale, de la préservation du climat de paix et de concorde nationale en dépit des divergences et des diversités des courants de pensée d’opinion des uns et des autres.

« L’analyse de la décision portant respect par les médias privés des principes de pluralisme et d’équilibre de l’information, l’une des pierres angulaires du dispositif réglementaire de la HAAC en cette période électorale ainsi que les autres modules d’expériences pratiques au programme de cette rencontre d’échanges et de partages nous donnera des outils nécessaires à la réalisation d’un travail de qualité au profit des différents candidats et du peuple togolais tout entier dans un esprit de concorde et compréhension mutuelle », a-t-il ajouté.

Egalement présente à l’ouverture de l’atelier, la ministre de communication et des médias, Yawa Kouigan a salué cette initiative de la HAAC.

« Vous avez eu le mérite d’initier dans le cadre des élections législatives et régionales prochaines, cette série de séminaires qui s’étendent à l’ensemble du territoire national à l’endroit des professionnels de la presse sur les textes réglementaires. Cette initiative est parfaitement alignée sur notre ambition de promouvoir l’éthique et la déontologie dans le secteur de la communication et avec notre détermination à garantir des élections législatives et régionales transparentes, équitables, apaisées et démocratiques suivant les très hautes orientations du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé », a-t-elle laissé entendre.

Le code de bonne de conduite des médias en période électorale a été signé à la fin de la formation par les présidents des organisations de presse. La formation se poursuit ce mardi à Lomé avec les professionnels des médias publics, à Atakpame et Kara les professionnels des médias des autres régions jusqu’au 26 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page