ACTUALITÉSOCIETE

Kéran 1: la décentralisation et ses bienfaits aux 94 000 habitants

Au Togo, la décentralisation apporte des retombées significatives dans les communes. Le cas de la commune Kéran 1 est palpable. Elle offre des opportunités vraiment enthousiasmantes aux habitants.

L’une d’elles est la meilleure gestion des ressources locales. La décentralisation enclenchée avec la création des 117 communes favorise une gestion plus efficace des ressources locales, surtout en ce qui concerne les finances, la planification et donc le développement économique.

Aujourd’hui, les autorités locales sont à même de prendre des décisions qui sont adaptées aux besoins spécifiques de leur commune. Cela renforce la démocratie locale et la participation citoyenne. Les intérêts et les préoccupations de la population sont mieux représentés.

A travers la décentralisation, la commune Kéran 1 qui compte une population d’environ 94 000 habitants, arrive à bénéficier d’investissements accrus pour se doter des infrastructures indispensables comme les établissements scolaires, les centres de santé, les marchés, les équipements communautaires.

C’est nécessaire à l’amélioration de la qualité de vie des habitants. L’emploi local se trouve promu dans le cadre des projets de développement financés par les autorités locales, également en partenariat avec des Organisations non gouvernementales (ONG).

Dans ladite commune, c’est un budget de 144,2 millions de francs CFA qui est prévu cette année pour continuer à poser les jalons d’un développement durable.

L’enveloppe sera utilisée pour continuer comme cela se doit les chantiers de développement démarrés au cours de l’année précédente. Dans cette commune dont le chef-lieu est Kantè (460 kilomètres au nord de Lomé), c’est un budget qui a progressé de 6 % par rapport à 2023.

C’était 136,6 millions FCFA l’année passée. Les 144,2 millions prévisionnels vont être essentiellement investis dans des projets prévus dans le Plan de développement communal (PDC), selon les garanties données par l’administration communale.

Pour mobiliser les ressources, les autorités locales se mobiliseront pour la perception des taxes, une meilleure gestion des fonds engagés sur les permis de construire, des parkings et des places de stationnement publics, le renouvellement des places dans les marchés, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page