SOCIETE

Togo: bientôt de nouvelles infrastructures d’adduction d’eau

Le ministre d’Etat, en charge de l’eau et de l’hydraulique villageoise, Yark Damehame a lancé samedi dernier à Kazaboua (préfecture de Sotouboua), la 5è phase du « Programme Saoudien de puits de forage pour le développement rural en Afrique ». Ce projet s’inscrit dans l’ambition du gouvernement de garantir l’accès équitable à l’eau potable à au moins 80% de la population togolaise d’ici à 2030.

La 5è phase du « Programme Saoudien de puits de forage pour le développement rural en Afrique » va coûter 2,5 milliards FCFA au Fonds Saoudien de développement. Elle consistera en la réalisation de 17 mini-adductions d’eau potable et 15 postes d’eau autonomes équipés de système solaire dans la région Centrale et des Plateaux.

« Toutes ces réalisations permettront d’éviter à notre population les maladies hydriques et diarrhéiques », a indiqué le ministre d’État.

Rappelons que dans le cadre du même programme, la région maritime a également bénéficié d’un projet de renforcement de l’accès à l’eau.

Avec République togolaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page