ACTUALITÉSOCIETE

Togo: Construction en cours de 21 ponts pour désenclaver les zones rurales

Au Togo, la construction soutenue des ponts revêt une certaine importance pour l’essor socioéconomique, en particulier dans les zones rurales et les régions mal desservies par les infrastructures de transport. Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a lancé dans ce sens en mars dernier les travaux de construction de 21 nouveaux ponts pour désenclaver les zones rurales dans les 5 régions économiques du pays.

De Lomé à Cinkassé, des chantiers sont gérés pour changer le visage des zones et permettre aux habitants de dérouler facilement leurs activités.

En ce qui concerne les ponts, ils sont construits pour franchir les obstacles naturels tels que les rivières, les cours d’eau, les ravins, etc. Ils facilitent ainsi la connectivité et l’accessibilité entre les différentes régions du pays.

De ce fait, cette connectivité favorise l’intégration régionale, le commerce, le tourisme et l’accès aux services essentiels comme la santé, l’éducation, les marchés, les centres de loisirs.

Les nouveaux ponts dont les travaux ont été récemment lancés à Ogou-Kolidè, dans la préfecture de l’Est-Mono, permettront donc aux riverains d’avoir un accès facile aux services socioéconomiques de base et aux populations agricoles de pouvoir écouler plus aisément leurs produits du lieu de production aux endroits de transformation ou aux marchés pour la vente.

Faisant partie des projets prioritaires de la Feuille de route gouvernementale, le programme représente la politique nationale de développement agricole et de désenclavement. Il s’agit de 21 ouvrages de franchissements modulaires mixtes de type uni bridge qui vont être réalisés dans 17 préfectures sur le territoire, dont 7 dans l’Est-Mono.

Les infrastructures seront construites sous la forme de ponts à poutres caissons en acier ou mixte (acier-béton). Leur longueur standard sera comprise entre 6,10 et 11,40 m. Elles vont être assemblées et montées sur place dans un délai court, indique le gouvernement.

En effet, le pont d’Ogou-Kolidè sera long de 120 mètres. Outre les ponts, des travaux d’aménagement et de construction de 618 km de pistes rurales d’accès et de raccordement dans les préfectures bénéficiaires sont prévus. Le chantier devrait durer 36 mois pour un financement global de 65 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page