ACTUALITÉPOLITIQUE

Togo: la CENI va proposer un chronogramme pour les élections

Le gouvernement togolais a abordé samedi la question des prochaines élections régionales et législatives des élections régionales et législatives. C’était au cours d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est appelée à proposer un chronogramme pour l’organisation de ces élections.

La communication faite par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires a porté sur l’audit du fichier électoral de 2023 pour l’organisation des élections régionales et législatives.

« L’audit externe, effectué du 20 au 27 octobre 2023 par une équipe d’experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie, a conclu que le fichier électoral de 2023, contenant 4.203.711 électeurs inscrits (dont 2.262.396 femmes, soit 53,82% et 1.941.315 hommes, soit 46,18%), est suffisamment fiable pour permettre la tenue des prochaines élections régionales et législatives dans des conditions de confiance », lit-on dans le communiqué du conseil des ministres.

Le gouvernement souligne que la proportion des électeurs inscrits au fichier représente 51,9% de la population togolaise dénombrée par le Recensement général de la population et de l’habitat de 2022 (RGPH5).

« Il appartient désormais à la Commission électorale nationale indépendante de proposer un chronogramme pour l’organisation des élections régionales et législatives », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page