ACTUALITÉSOCIETE

Togo: le projet Gedec révolutionne la salubrité urbaine

Le projet Gestion des déchets et décentralisation (Gedec Togo) a été lancé en juin 2023. L’initiative s’inscrit dans une vision audacieuse de transformation urbaine. Elle est financée par l’Union européenne à environ 3 milliards de francs CFA sur une durée de 36 mois.

L’objectif principal de Gedec Togo est de renforcer les capacités des collectivités territoriales en matière de gestion des déchets, avec un impact direct sur la salubrité urbaine.

Le projet Gedec est dans la continuité des initiatives de l’Union européenne (UE) entamées en 2015, notamment à travers le Projet eau et assainissement au Togo (PEAT 1 et 2).

Avec ce financement de 4,2 millions d’euros, ce nouveau projet qui s’étend sur trois ans vise à mettre en œuvre une filière de gestion durable des déchets dans cinq communes bénéficiaires des chefs-lieux de régions.

Les communes concernées par le Gedec Togo sont Zio 1 (Tsévié), Ogou 1 (Atakpamé), Tchaoudjo 1 (Sokodé), Kozah 1 (Kara) et Tône 1 (Dapaong).

L’accent est mis sur l’amélioration de la salubrité urbaine, un élément essentiel pour la santé, le bien-être et la qualité de vie des citoyens.

En collaborant étroitement avec les autorités locales, le projet s’engage à mettre en place des mesures concrètes pour améliorer la propreté et l’hygiène.

En décembre 2023, une réunion du Comité technique a eu lieu à Lomé, marquant une étape clé dans la mise en œuvre du projet. Les membres dudit Comité ont été réunis pour la première fois, avec un double objectif.

D’une part, organiser leur contribution globale aux travaux du projet Gedec, et d’autre part, présenter une synthèse des avancées du projet pour recueillir les orientations du Comité.

Le projet, avec son ambition de gestion durable des déchets, va être un pilier essentiel pour le futur urbain du Togo. La collaboration entre les parties prenantes, les orientations claires du Comité technique et les objectifs concrets du projet façonnent un avenir où la salubrité urbaine et la gestion des déchets seront au cœur du développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page