ACTUALITÉSOCIETE

Togo: les lauréats du concours de sensibilisation sur les fléaux sociaux primés

Le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a récompensé mercredi à Lomé les lauréats du concours de création de vidéo de sensibilisation sur les fléaux sociaux. Des chèques ont été remis aux heureux gagnants qui n’ont pas manqué de remercier le gouvernement pour cette initiative.

Le concours création de vidéo de sensibilisation sur les fléaux sociaux a été lancé le 7 août 2023 autour du thème: « Jeunesse engagée pour un avenir sain ». Chaque candidat était invité à proposer une capsule vidéo qui ne va pas dépasser deux (2) minutes et qui abordera la thématique de la consommation des substances toxiques, entre autres la drogue et la chicha.

A l’issue du processus, c’est Olabiré Olayi qui a su accrocher les membres du jury par sa vidéo portant essentiellement sur les méfaits de la consommation du chicha. Il enlève ainsi le 1er prix contenant un chèque de 300 000 FCFA, suivi de Koffi Gnakpo (2è) et d’Amanda Boukari (3è) qui ont reçu respectivement un chèque de 250 000 FCFA et 200 000 FCFA. Le 4è et le 5è prix d’un montant de 100 000 FCFA chacun sont allés à Roberta Wandjo et à l’AIEJ-Togo. Le prix de cœur du jury qui s’élève à 50 000 FCFA a été remporté par Kako Kawole.

« Je suis très content d’avoir reçu ce prix et je tiens à remercier le gouvernement pour cette initiative. Aujourd’hui, parler de la drogue qui est un fléau qui gangrène notre société surtout la jeunesse qui est la principale cible, c’est une bonne chose. J’invite les jeunes qui s’adonnent à ces pratiques ainsi que ceux qui ont envie de s’y adonner à stopper parce que nous ne pouvons pas développer notre pays avec des malades mentaux », a indiqué Olabiré Olayi.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu au lycée scientifique de Lomé en présence de la ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou d’Almeida, de son collègue des enseignements primaire, secondaire et technique, Prof Dodzi Kokoroko, du maire de la commune du Golfe 3, Kamal Adjayi, de la présidente de l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions, Khadija Touré et des centaines de jeunes élèves.

Selon la ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le phénomène de la consommation de la drogue par les jeunes prend de l’ampleur et le gouvernement ne peut plus rester inactif.

« Chers élèves vous avez entendu et vous voyez tous les jours autour de vous vos camarades, ceux qui consomment et qui semblent s’amuser mais désormais sachez que le gouvernement n’a pas l’impression de laisser ses fils et filles sombrer et s’égarer. Nous serons là pour assister ceux qui sont déjà dans la détresse et dans l’addiction et sensibiliser ceux qui n’ont pas encore compris les dangers et les risques qu’ils courent en consommant la chicha », a déclaré Myriam Dossou d’Ameida.

La cérémonie a également permis à la présidente de l’ONG RAAPA qui fait de la lutte contre la consommation des substances psychoactives son cheval de bataille de sensibiliser les jeunes sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page