ECONOMIE

Togo: Près de 40 000 tonnes d’anacarde produites en 2023

Au Togo, la filière anacarde poursuit sa belle progression amorcée depuis quelques années. Selon le Conseil interprofessionnel de la filière (CIFAT), 38 880 tonnes de noix de cajou ont été produites en 2023.

Les chiffres publiés lors de la première Journée nationale de l’anacarde (JNAT) couplée au lancement de la campagne de commercialisation révèlent une légère hausse par rapport aux 35.000 tonnes établies un an plus tôt. Surtout, il s’agit d’une augmentation de 70%, si l’on prend en compte les cinq dernières années.

« Identifiée comme l’un des principaux leviers pour la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale qui ambitionne la création de véritables industries de transformation de produits agricoles, la filière anacarde connaît un développement très remarquable », a indiqué le président du Conseil d’Administration du CIFAT, Komlan Gozan.

Malgré ces bonnes performances enregistrées sur la période sous-revue, la filière fait face à un défi de la transformation.

« Le taux de transformation de l’anacarde est très faible avec une moyenne annuelle de 21,28% de noix transformées sur la période de 2019 à 2023. Ceci entrave la disponibilité des produits et sous-produits d’anacarde sur le marché local et pourrait engendrer l’inondation des produits importés, plus compétitifs, sur nos marchés et par ricochet une diminution de revenus pour nos braves acteurs », a estimé M. Gozan qui en a appelé à une mutualisation des forces pour inverser la tendance.

Le secteur de l’anacarde emploie plus de 30.000 personnes, parmi lesquelles 25% de femmes. Pour la période 2024-2028, les acteurs tablent sur une mobilisation de 23 milliards FCFA pour booster la filière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page