ACTUALITÉSOCIETE

Un projet pour développer la filière avicole au Togo

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a lancé jeudi à Avétonou (préfecture d’Agou) le projet de développement de la filière avicole intégrée au Togo. L’initiative est en conformité avec la Feuille de route gouvernementale Togo 2025. Elle répond à sa vision d’assurer la transformation structurelle de l’économie nationale et la sécurité alimentaire à travers le développement des pôles de transformation agricole notamment dans les filières avicole, maïs et soja.

C’est un ambitieux projet qui permettra ainsi de renforcer l’agriculture contractuelle avec les organisations des producteurs, de garantir la sécurité alimentaire avec la fourniture de poulets locaux de qualité à prix accessible et d’améliorer leurs revenus et conditions de vie.

Il est prévu dans le cadre dudit projet, l’aménagement et l’exploitation de 100 000 hectares par partenaire pour booster la production agricole. Plus de mille emplois décents seront créés surtout pour les femmes et les jeunes.

La filière avicole d’Avetonou couvre un bloc de 400 hectares avec plusieurs composantes à savoir une unité de fabrication d’aliments de volaille d’une capacité de 450 tonnes par jour, une unité d’accouvage d’une capacité de 1 200 000 poussins par semaine, une unité d’abattage de volaille de 10 000 poulets par heure et 07 fermes d’élevage d’une capacité de 50 000 000 de poulets par an en phase 1, avec une prévision d’augmentation de la capacité de production à 100 000 000 de poulets par an en phase 2.

Les travaux seront réalisés en partenariat avec le groupe PORTEO-GRAINE, un acteur majeur de la construction et du développement d’infrastructures en Afrique de l’Ouest.

Le projet traduit également l’ambition du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé de promouvoir les investissements privés dans le secteur agro-pastoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page